Éclectic production

Menu

POLYNÉSIE, LES FABULEUX VOYAGES DE L'ARANUI

Réalisé par : Raynald Merienne Diffusion : 18 décembre 2016 / France Ô / 52'

En Polynésie française, l’Aranui est un bateau emblématique qui relie Tahiti aux Marquises. Un cordon ombilical qui -depuis plus de 60 ans- relie, entre elles, les îles des différents archipels aux terres les plus lointaines, parfois le seul lien physique avec l’extérieur. Un navire mythique pour les Polynésiens. Cargo mixte, l’Aranui transporte aussi bien des passagers que des marchandises nécessaires aux habitants. Une à deux fois par mois, le navire ravitaille Tahiti, les Marquises, en passant par les Tuamotu et les îles de la Société. Travailler à bord de l’Aranui, c’est un rêve. L’opportunité d’être au cœur des archipels, de la culture polynésienne. Au sein d’une seconde famille aussi.

Durant près de deux semaines, le bateau va sillonner les Marquises. Un archipel mythique qui a su préserver ses savoir-faire et traditions, notamment grâce à son isolement et son éloignement ; l’un des plus prononcés de tous les archipels océaniques du monde. A Papeete, les passagers embarquent. Parmi eux : Joke, François, Tehani et Antoine, quatre voyageurs avides de voyage et de dépaysement. Immergés au cœur de la culture polynésienne, et marquisienne, les passagers de l’Aranui vont à la rencontre d’un peuple, réputé pour son hospitalité joviale et indéfectible. Aux côtés de Tino, guide-accompagnateur, de Mila, responsable des guides, de Jacob, responsable du restaurant, s’enchaînent les découvertes, les rencontres et l’émerveillement.

Avant d’atteindre les Marquises, le navire fait escale sur l’atoll paradisiaque deTakapoto, dans l’archipel des Tuamotu. Tino partage avec Tehani une tradition polynésienne : la pêche au bénitier ! L’île de Nuku Hiva est la première île des Marquises où l’Aranui jette l’ancre. Joke et François sont fascinés par le relief saisissant de l’île. Dans le village d’Hatiheù, ils se rendent à une adresse incontournable : le restaurant d’Yvonne Katupa, une institution dans l’archipel. Cette femme défend ardemment le patrimoine et la culture des Marquises.

Sur l’île de Ua Pou, toute proche, des artistes mettent en valeur une roche volcanique qu’on ne retrouve que dans deux vallées. Ismaël Kaiha taille la pierre dite « fleurie » pour en faire des œuvres d’art. Un travail au cœur de la nature. Un hommage aussi aux Anciens à travers les motifs choisis.

Ua Huka est une escale périlleuse pour l’équipage de l’Aranui. La baie, étroite et sinueuse, nécessite des manœuvres de mouillage risquées. Le bateau doit effectuer un demi-tour avant d’être rapidement amarré par les matelots. Pendant ce temps, le déchargement peut commencer.  Teiki Hokaupoko achemine jusqu’au quai les cargaisons tant attendues ! Une fois l’opération terminée, c’est au tour de Mila Mahagafanau –responsable des guides de l’Aranui- d’organiser la visite de l’île.

A Hiva Oa, les Marquisiens ont été marqués par le séjour de deux artistes, venus passer les dernières années de leur vie sur l’île. Paul Gauguin et Jacques Brel sont restés gravés à jamais dans la mémoire des habitants. Des habitants qui préservent encore aujourd’hui le patrimoine de ces deux hommes.

Le voyage prend fin à Tahuata, uniquement accessible depuis Hiva Oa grâce à l’Aranui. Réputée pour ses eaux poissonneuses, Antoine & Tehani partent pour une séance de pêche au gros. Accompagnés de Hiatai Klima, leur moniteur de pêche, ils vont voir de très près un thazard, un poisson recherché pour sa pêche sportive. L’animal peut atteindre les 70 kg !

Au fil de la croisière, le soir venu, les membres de l’équipage prolongent le partage de leur culture au cours de moments conviviaux. Ils se chargent d’animer les soirées, notamment avec l’Aranui Band, le groupe qui organise des concerts pour les passagers. Une ouverture au monde aussi pour l’équipage grâce au contact avec ces touristes.

 

Issu de ce 52' :