Éclectic production

Menu

ARLES LE TRÉSOR RETROUVÉ

Réalisé par : Saléha Gherdane Diffusion : 7 janvier 2009 / France 3 / 104'

Septembre 2007. Face au centre historique de la ville d’Arles, une équipe d’archéologues met au jour un véritable trésor tapi au fond du Rhône depuis près de 2000 ans… Des dizaines de statues datant de l’époque romaine sont sorties du fleuve dont un buste exceptionnel de Jules César. C’est le dictateur qui a fondé la colonie romaine d’Arles en 46 avant JC.

Nous avons suivi ces archéologues durant deux campagnes de fouilles, de septembre 2007 jusqu’en novembre 2008. Arles, le Trésor retrouvé  raconte une aventure  passionnante. L’une des découvertes archéologiques les plus extraordinaires de ces cinquante dernières années en France.

Luc Long est Conservateur en chef au Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (le Drassm). Il fouille le lit du Rhône depuis plus de vingt ans. Dans ce fleuve hostile, la visibilité est telle qu’on ne voit pas ses propres mains. Et le courant est si puissant  qu’il peut vous emporter en quelques secondes.  Pourtant, en septembre 2007, les efforts de Luc Long sont enfin récompensés par la découverte d’un trésor inestimable.

Avec le buste de Jules César, l’équipe de plongeurs découvre des dizaines de sculptures en marbre. Des visages de divinités et des portraits de personnages appartenant à de riches familles arlésiennes. Luc Long et son équipe vont tenter de découvrir leur identité.

Entre autres merveilles, les archéologues assemblent les pièces d’une statue de Neptune, Dieu des océans, de 1,80 m de haut. Commence alors un long travail d’enquête. Pourquoi autant de pièces découvertes de ce côté de la ville d’Arles ?

En plus des sculptures, les archéologues remontent des bases et fragments de colonnes, des chapiteaux, des stèles  appartenant à de riches villas  et à des édifices publics. Indice supplémentaire dans cette enquête, la découverte de deux magnifiques bronzes. Un guerrier captif posant genou à terre, les mains attachées dans le dos et une Victoire, haut-relief d’origine hellénistique qui réservera une surprise extraordinaire lors de sa restauration.

Comment des objets d’une telle qualité se sont-ils retrouvés au fond du Rhône ? S’agit-il des vestiges d’un riche quartier disparu ? D’une rive du fleuve jusqu’ici méconnue ? Luc Long est sur la piste des bateliers d’Arles qui, durant l’Antiquité, ont fait fortune grâce au commerce entre le Rhône et la Méditerranée.

Mais la pièce vedette de ces fouilles, c’est bien sûr le portrait que Luc Long attribue à Jules César. Pour l’archéologue, la sculpture a été taillée du vivant de Jules César, une découverte historique ! Alors Jules César est-il vraiment Jules César ? Pour le savoir, nous suivons toutes les étapes de l’authentification de ce portrait. Une enquête qui nous mènera jusqu’à Rome, sur les traces du dictateur.