Éclectic production

Menu

DE L'AUVERGNE À LA LORRAINE

Réalisé par : Lucile Bellanger et Mathilde Deschamps Diffusion : 29 juin 2011 / France 3 / 104'

Deux passionnés du patrimoine, nous emmèneront à la découverte d’une région méconnue : l’Auvergne.

Gilbert Cochet est enseignant en biologie dans un lycée, mais sa véritable passion ce sont les fleuves. Depuis des années, il milite dans plusieurs associations de protection de la nature. Quand il n’est pas au lycée, il consacre son temps et son énergie à l’exploration de la nature. Nous le suivrons dans les gorges de l’Allier, au sud de l’Auvergne, à la limite de la Lozère : des gorges profondes, creusés dans des plateaux volcaniques. Nous découvrirons ce paysage du ciel. Car, pour l’aider à observer la nature et en particulier les rivières, sa femme Béatrice, a passé un brevet de pilote d’hélicoptère.

Difficilement accessible, cette zone est riche d’une biodiversité hors du commun. C’est la dernière vallée sauvage de France. Avec Gilbert, nous irons à la rencontre de ceux qui défendent ce patrimoine naturel. Patrick Martin est biologiste. Il dirige le conservatoire National du Saumon Sauvage et se bat pour sauvegarder ce poisson de légende dans ces gorges. Pour cela, il a créé une salmoniculture. Un laboratoire dans lequel il élève des saumons sauvages pour les réintroduire dans l’Allier. Les gorges de l’Allier sont le paradis d’un géant des airs, le Milan Royal, une espèce elle aussi menacée. Pour le voir de plus près, Gilbert suivra le travail des bénévoles de la Ligue pour la Protection des oiseaux. Dans un petit bras de l’Allier, Gilbert nous fera découvrir un trésor inattendu : la moule perlière.  Cette espèce a besoin d’une eau très pure pour se reproduire. Elle a été décimée à cause de ses perles et la pollution des rivières lui a donné le coup de grâce. La dernière vallée sauvage comporte des plantes qui font le bonheur des chefs de la région. Nous suivrons Gilbert sur les hauteurs des gorges avec le chef Philippe Brun, à la découverte de nouvelles saveurs. Philippe Brun est un passionné de plantes sauvages. Il testera ses trouvailles du jour dans son restaurant étoilée.

 

Christine Labeille est conservateur des Antiquités et Objets d’Art. Elle consacre sa vie à défendre les œuvres d’art. Elle recense et photographie des milliers d’objets d’art dans toute la région pour les sortir de l’oubli. Elle assure aussi la protection des oeuvres classées monuments historiques et veille à leur préservation. Pourtant, elle est bénévole. Pour assurer cette mission, cette femme au foyer, mère de quatre enfants, s’est formée depuis des années à l’histoire de l’art. Nous la suivrons à la recherche d’objets insolites dans l’église d’Usson, seul vestige d’un château dans lequel fut emprisonnée la Reine Margot.

Christine veille au bon déroulement des restaurations. Au château de Villeneuve-Lembron, un château médiéval, elle assistera au remontage d’un lit datant du 16ème siècle. Dans l’une des plus belles églises romanes d’Auvergne : l’église de Saint-Nectaire. Avec une restauratrice, elle évaluera l’état d’un joyau de l’art roman : un buste reliquaire datant du 12ème siècle : le buste de Saint-Baudime. Ce buste doit partir pour une exposition internationale aux Etats-Unis. En tant que conservateur des Antiquités et Objets d’art, elle doit s’assurer qu’il est prêt pour le voyage.

Christine nous emmènera ensuite une demeure baptisée le petit Versailles Auvergnat.  Le château de Parentignat, propriété de la famille de Lastic. Le marquis de Lastic lui ouvrira les portes de ses archives et lui montrera des documents étonnants.

 

Enfin, pour être au cœur de l’Auvergne traditionnelle, nous la suivrons au Puy-en-Velay, une ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco, plus précisément à la cathédrale du Puy, l’un des points de départ des chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Au cœur de cette cathédrale, un trésor fascine les foules : la vierge noire. Christine assistera à la procession mariale du 15 août qui chaque année, rassemble des milliers de pèlerins. Emmenée par les pénitents, cette Vierge Noire fera le tour de la ville du Puy. Cette étonnante statue est plus qu’une œuvre d’art, mais un véritable patrimoine vivant, symbole de  ce territoire mystérieux qu’est l’Auvergne.